Le règles du Backgammon


Le backgammon est un jeu qui se joue à deux, il se joue sur une table(Board) de jeu constituée de 24 flèches(points). Les couleurs des flèches sont alternées, et sont groupées en quatre parties de 6 flèches. Les flèches de 1 à 6 sont appelées le jan intérieur de Noir(home board). Les flèches de 19 à 24 sont appelées le jan intérieur de Blanc. Les flèches de 7 à 18 sont appelées le jan extérieur.(Outer board). Au milieu de la table, séparant le jan intérieur du jan extérieur se trouve la barre(bar).
Il y a également un dé placé d'un coté de la table à six faces numérotées, 2,4 8,16,32,64. Ce dé est appelé Videau (Doubling cube). Il est placé au début de chaque partie la face 64 vers le haut. Il est utilisé pour enregistrer les mises en jeu.( Points que rapportera la partie )

Le but du jeu au backgammon est de déplacer tous ses pions dans son jan intérieur puis de les sortir de la table avant son adversaire. Le premier qui a sorti tous ses pions gagne la partie.

Pour commencer la partie, chaque joueur lance un dé, si les deux dés sont identiques, on recommence, sinon le joueur qui a fait le plus grand nombre commence, en jouant les deux dés issus de ce tirage au sort.

Déplacement des pions

Le jet de dé indique le nombre de points disponibles pour déplacer ses pions, les pions doivent toujours être avancés, ils ne peuvent pas reculer et leur déplacement doit respecter les règles suivantes :

Un pion ne peut être avancé qu'aux flèches ne possédant pas plus d'un pion adverse.

Le nombre des deux dés correspond à deux déplacements différents. Par exemple avec un jet de 6 et 4, le joueur peut déplacer un pion de 6 points et un pion de 4 points à condition qu'il arrive sur une flèche libre, mais il peut aussi déplacer un seul pion de 10 points du moment que le point intermediaire 6 ou 4 soit libre et bien sur que la destination à 10 points soit également libre.

Lorsqu'un double est tiré, le joueur peut jouer les dés deux fois, par exemple si il tire 3 et 3 il pour deplacer quatre pions de 3 points, ou deplacer un pion de 12 points.

Un joueur est obligé si c'est possible de jouer les 2 combinaisons de ses dés ou les quatre s'il a fait un double. Quand seulement un nombre peut-être joué, le joueur est également obligé de le jouer, et si les deux nombres peuvent être joués en premier mais pas les deux ensembles, c'est le plus grand nombre qui doit être joué. Quand aucun dé ne peut être joué le joueur perd son tour. Quand un double est tiré et que les quatre nombres ne peuvent être joués, le joueur doit en jouer le maximum.

Frapper un pion isolé

Une flèche occupée par un seul pion est appelée "blot", si un pion adverse vient sur ce pion, celui-ci est frappé et mis à la barre.
À chaque fois qu'un de vos pions se retrouve à la barre, vous êtes obligé de faire sortir en premier ce pion dans le jan intérieur adverse. Pour faire sortir ce pion vous devez le déplacer vers une flèche libre en utilisant votre jet de dé.

Par exemple si vous tirez un 3 et un 5, vous pouvez faire rentré votre pion si les flèches 3 ou 5 du camp adverse sont libres ( donc possèdant au maximum un pion adverse )
Si dans ce même exemple les flèches 3 et 5 sont occupées, le joueur perd son tour.
Si le joueur a plusieurs pions dans la barre, il doit faire entrer autant de pions possible et ensuite laisser son tour.
Une fois tous les pions sortis de la barre, tout jet non encore utilisé doit l'être, en déplaçant soit le pion qui vient de rentrer soit un autre.

Sortie des pions (Bearing Off)

Dès qu'un joueur a tous ses pions dans son jan intérieur, il peut commencer à les sortir.
Pour sortir un jeton il suffit de faire un jet égal au nombre sur lequel se trouve le pion. Un 6 par contre permet de sortir un pion de n'importe quelle flèche du jan intérieur.
S'il n'y a pas de jeton disponible pour le lancer, le joueur doit jouer un pion se trouvant à un nombre de flèche supérieure au résultat du lancer. S'il n'y a plus de jetons sur des flèches d'un nombre supérieur, le joueur peut et doit sortir un jeton situé sur la dernière flèche en possédant.Le joueur n'est pas obligé de sortir un jeton s'il peut encore en déplacer avec son jet.

Pour sortir les pions, ils doivent tous être dans le jan intérieur du joueur. Si le joueur a commencé à sortir des jetons et qu'un de ses jetons est frappé, il devra attendre d'avoir fait revenir son jeton avant de pouvoir continuer à rentrer les autres. Le premier joueur qui réussit à sortir ses 15 pions a gagné.

 

Doubler les enjeux

Le backgammon se joue pour une certaine mise par point gagné qui est convenue entre les deux joueurs au départ. Chaque partie au départ rapporte 1 point si elle est remportée.
Pendant le jeu si un joueur sent qu'il a l'avantage, il peut proposer de doubler le montant de la mise. Il ne peut le faire qu'au début de son tour avant d'avoir jeté les dés.
Le joueur qui se voit offrir de doubler peut refuser, mais dans ce cas il perd la partie et donc un point, si il accepte la mise de la partie devient 2 points. Le joueur ayant accepté le double est maintenant le seul à pouvoir proposer un autre double. S'il le désire il pourra à son tour décider lui aussi de doubler, quadruplant ainsi le montant de la mise sur la partie et ce sera son adversaire qui conservera ensuite la possibilité de doubler encore une fois. Il n'y a pas de limite au nombre de double possible.
Pour doubler il suffit de prendre le dé appelé Videau situé sur le coté de la table et de le tourner sur 2, si l'adversaire choisi ensuite de doubler il le tounera sur 4 et ainsi de suite. Si l'adversaire propose de redoubler, et que l'autre refuse, il devra payer le montant du dernier double.


Gammons et Backgammons

A la fin de la partie, si le joueur qui perd a pu quand même sortir au moins un de ses pions, il perd 1 point si la partie n'a pas été doublée, par contre s'il n'a pu sortir le moindre pion, il est Gammon et perd le double des points mis en jeu, si la partie n'a pas été doublée il perd 2 points, si la partie a été doublée une fois il perd 4 points.
Mais il y a encore pire,le fameux Backgammon si le joueur n'a pas sorti un seul pion et qu'il en a encore un sur la barre ou dans le jan intérieur de son adversaire, il perd le triple des points en jeu, 3 points pour un partie simple, 6 points pour une partie doublée.

Règles optionelles
Ces règles sont convenues avant le début de la partie entre les deux joueurs :

Double automatique : Si les deux joueurs obtiennent le même lancé lors du premier lancé de dé, l'enjeu est automatiquement doublé. Les joueurs peuvent également s'entendre sur le fait qu'il n'y aura qu'un seul double autorisé par partie.

Beavers : Quand un joueur se voit proposer un double, il peut immédiatement redoubler tout en conservant le videau lui permettant de redoubler encore s'il le souhaite. Le joueur ayant initié le premier double a le droit de refuser le second.

La règle de Jacoby : Gammons et backgammons ne font pas doubler et tripler la partie si il n'y pas eu de double accepté durant celle- ci. Cette règle permet d'accélérer le jeu dans les situations ou un joueur evite de doubler pour jouer le gammon ou le backgammon.

 

Vous aimez cette page, partagez-la sur vos réseaux sociaux.