La stratégie au Backgammon


Faires des points

Le but du backgammon est simple, sortir tous vos jetons de la table le plus rapidement possible. Mais ce qu'il faut savoir c'est qu'un joueur à peu de chance de gagner s'il ne se concentre pas d'abord sur certain objectif intermédiaire comme gagner certains points clefs.

Comme aux échecs, un joueur ne peut espérer l'emporter sans établir préalablement une stratégie qui va lui permettre de contrôler l'échiquier en disposant ses pions, au backgammon le joueur doit pouvoir disposer ses jetons de façons à pouvoir défendre mais également attaquer. Dans ce but la flèche la plus importante pour vous comme pour votre adversaire est la 5ieme flèche ou 22ieme suivant comment on se situe (elle est appellé "golden point"). Lorsque vous contrôler la 5ieme flèche de votre adversaire, donc pour vous là 22ieme, votre adversaire aura beaucoup de mal à pouvoir rentrer ses jetons de façon sûre. Il ne pourra pas vous bloquer si il vous met des jetons à la barre, vous aurez toujours cette sortie. Si vous arrivez à mettre la main sur cette flèche, surtout conservez-la le plus longtemps possible, pour les mêmes raisons la flèche 4 de votre adversaire est intéressante aussi mais un peu moins que la 5, de même la troisième flèche de votre adversaire est encore un peu moins intéressante que la 4, et la seconde est quasiemment inutile. Evidemment ce qui est valable dans un sens est également valable dans l'autre, donc pour vous il est primordial de rapidemment mettre la main sur votre 5ieme fleche pour empecher votre adversaire de le faire. Il est également important d'essayer de mettre la main sur votre flèche 7 et votre flèche 4, posséder ces trois flèches vous permettront de ramener ensuite facilement vos autres jetons sans risque et bloquera les éventuels jetons de votre adversaire qui serait resté dans votre zone.

Lorsque l'on débute on a tendance à vouloir ramener ses jetons chez soi trop rapidement, se privant du même coup de jeton intéressant pour le combat, il faut donc surtout ne pas prendre trop top les flèches 1, 2 et 3.

Quand cela est possible, une bonne stratégie consiste à prendre plusieurs flèches adjacentes, le mieux étant d'en posséder 6 consécutives , une fois que vous posséder ces 6 flèches, votre adversaire ne peut alors plus passer tant que vous restez dans cette position, ainsi dans certaine parti lorsque les deux joueurs ont réussi à posséder chacun 6 flèches adjacente, celui qui gagne est souvent celui qui arrive à garder ses 6 flèches plus longtemps que l'autre. Si vous devez vous séparer d'une de vos 6 flèches, commencer par celle qui est la plus loin de votre base.

Prendre une flèche avec un seul jeton dans l'espoir que plus tard vous pourrez en ajouter un second pour sécuriser la flèche peut-être un risque acceptable à condition que vous ne vous exposer pas à un jet direct (6 ou moins). Ce risque est encore plus acceptable s'il est pris en début de partie pour pouvoir prendre la flèche 5 ou 4 de votre adversaire, car au cas ou votre adversaire viendrait vous frappez, vous pourriez ressortir rapidement en reprenant une flèche et sans perdre trop de terrain, de plus il serait très dangereux pour votre adversaire de venir vous frapper s'il ne peut pas en même temps sécuriser la flèche ou il vient de vous frapper.

Stratégies d'attaque

Essayer toujours de frapper les pions de votre adversaire lorsque vous ne vous exposez pas à un retour de frappe plus dangereux. En clair vous pouvez vous exposer si vous êtes dans la base de votre adversaire, en revanche dans votre base il est très dangereux de s'exposer. Plus des pions sont exposés près de sa base plus c'est dangereux, plus ils sont loin plus le risque est faible.

Dans tous les cas il vaut mieux eviter de s'exposer à une frappe de son adversaire, à moins qu'il soit dangereux pour votre adversaire de vous frapper car cela l'obligerait à laisser une fleche exposer à un attaque de votre part. Si vous êtes forcé d'exposer une fleche, essayer d'en choisir une ou votre adversaire ne pourra pas vous attaquer avec un seul dé.

Dans le cas ou tous les jetons on passé ceux de l'adversaire et vice versa, il n'y a plus qu'à se dépêcher de ramener tous ses jetons dans sa base pour commencer à les sortir le plus rapidement possible. On appelle ça un "running game", c'est la course à celui qui rentrera le plus vite ses jetons.
Dans le cas ou en revanche il vous reste encore aux moins deux jetons dans la base de votre adversaire, vous pouvez jouer ce qu'on appelle un "holding game", c'est-à-dire un jeu d'attente, ou vous attendez d'avoir une chance de frapper les jetons de votre adversaire quand celui-ci les ramène chez lui.
Lorsque vous possédez deux flèches chez l'adversaire, et plus particulièrement deux flèches proches, vous pouvez jouer ce qu'on appelle un "back game", dans lequel vous n'essayez pas de frapper votre adversaire au début, vous le laissez tranquillement essayer de prendre 6 flèches consécutives, puis lorsque celui-ci n'a plus de possibilité autre que de devoir laisser des jetons seuls, vous le frappez. Dans ce genre de jeu, vous devez attendre que l'adversaire n'est plus de bon coup à jouer pour commencer votre travail. Pendant ce temps vous avez bien entendu pris soin d'empêcher tout retour de frappe dans votre base, en sécurisant vos flèches.

Les probabilités de tirage des dés

Le backgammon reposant en grande partie sur des tirages de dés, il est donc très intéressant de connaître les probabilités de chaque tirage.

Résultat du lancé Combinaisons de dés Nombre de combinaisons Probabilité
2 1-1 1 2,77%
3 1-2, 2-1 2 5,55%
4 1-3, 2-2, 3-1 3 8,33%
5 1-4, 2-3, 3-2, 4-1 4 11,11%
6 1-5, 2-4, 3-3, 4-2, 5-1 5 13,88%
7 1-6, 2-5, 3-4, 4-3, 5-2, 6-1 6 16,66%
8 2-6, 3-5, 4-4, 5-3, 6-2 5 13.88%
9 3-6, 4-5, 5-4, 6-3 4 11.11%
10 4-6, 5-5, 6-4 3 8.33%
11 5-6, 6-5 2 5.55%
12 6-6 1 2.77%

Bonne chance.

Vous aimez cette page, partagez-la sur vos réseaux sociaux.